...

Revision as of 10:41, 22 March 2019 by Asumpf (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Défilé nazi place Kléber et boulevard Wilson Strasbourg[1]

Events filmed or related


Défilé militaire

Abstract


Parade militaire nazie dans les rues de Strasbourg, en particulier sur la Place Kléber devant L'Aubette et sur le Boulevard du Président-Wilson. On peut y voir des individus portant différents uniformes de la NSDAP.

Description


Des hommes en uniforme militaire allemand alignés place Kléber sur des lignes blanches tracées sur le sol et sont encadrés par des officiers. Des drapeaux nazis sont accrochés sur l'Aubette. Ils paradent, il y a une fanfare militaire suivie par des porteurs d'étendards et de drapeaux. La rue est peu fréquentée mais de jeunes garçons les suivent sur le côté passant près d'un soldat qui reste sur place en faisant le salut hitlérien. On voit ensuite des hommes en pantalon noir, chemise blanche et cravate portant un brassard au bras gauche; puis des hommes en uniforme noir.


Metadata

Reference / film number :  0021FN0002
Date :  Between 1942 and 1943
Coloration :  Black and white
Sound :  Mute
Running time :  00:00:32
Film-maker :  Breesé, Emile
Reel format :  9,5 mm
Genre :  Amateur movie
Thematics :  Borders, War, Second World War : German occupation - Annexation of Alsace
Archive :  MIRA

Context and analysis


Des étudiants des Beaux-Arts de Strasbourg moulent l'aigle nazi en 1942 ©AM Strasbourg

Conquise en 1870 par la Prusse de Guillaume II, l'Alsace intègre pour 50 ans le Deuxième Reich. En France, la "province perdue" et sa soeur mosellane font l'objet d'un culte qui mêle souvenir nostalgique, exaltation de la nation française et désir de Revanche. Le retour de l'Alsace à la France en 1919, garantie par le Traité de Versailles, alimente a contrario le ressentiment d'une partie de la population allemande, notamment les anciens combattants. Parmi eux, Adolf Hitler se fait dès 1923 et son Mein Kampf le héros d'un lebensraum impérialiste qui inclut la région dans l'aire raciale, culturelle, politique de la Grande Allemagne. Dans une Alsace francisée de façon brutale, le parti autonomiste gagne en audience tout au long des années 1920, au point de susciter un procès tenu à Colmar en 1928. Cette répression de la République "une et indivisible" et l'avènement du nazisme portent Karl Roos à entamer un inattendu rapprochement avec les nazis. Lorsque la région est conquise en juin 1940, puis annexée au Troisième Reich le 27 novembre, le nouveau Gauleiter Robert Wagner trouve des Alsaciens prêts à collaborer à l'entreprise de nazification accélérée et profonde qui doit faire de l'Alsace la vitrine de l'Europe allemande.

Démontage de la statue de Kleber, 30 septembre 1940 ©AM Strasbourg

Les défilés militaires permettent d'assoir l'influence allemande et participent au programme de propagande. En effet, le symbole nazi est présent partout et la parade passe dans les lieux les plus fréquentés. On ne peut ignorer leur présence à cause du son de leur marche saccadée, ainsi tout défilé militaire se veut impressionnant grâce au rythme soutenu et parfaitement synchronisé des soldats. Les instruments de musique qui les accompagnent permettent de maintenir la cadence mais préviennent également de leur arrivée. L'effet de grandeur est sublimé par la conformité de leur uniforme qui de plus est très soigné. Cependant on remarque qu'il y a plusieurs uniformes de cérémonie différents. La volonté de germanisation de l'Alsace lors de l'annexion passe aussi par le changement des noms de lieux. Ainsi la place Kléber s'appelle à l'époque la place Karl Roos et le boulevard du Président-Wilson est alors Kronenburgerring. Par le son, le cortège discipliné, la symbolique nazie (drapeaux, costumes, croix gammée), les autorités d'occupation mettent littéralement au pas une partie de la population et envahissent l'espace visuel afin de conquérir les esprits.

Places and monuments


Place Kléber, Strasbourg; Boulevard du Président-Wilson, Strasbourg; L'Aubette, Strasbourg


Article written by

Audrey Trottier, 06 January 2019


  1. As part of an amateur production, this sequence did not receive a title from its director. The title displayed on this sheet has been freely created by its author in order to best reflect its content.