...

Revision as of 20:46, 8 March 2020 by Asumpf (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Rothau

Abstract


Le film réalisé par un employé montre un match de basket-ball masculin entre les employés de l'usine Steinheil de Rothau au début des années 50


Metadata

Reference / film number :  0059FS0001
Date :  Between 1950 and 1955
Coloration :  Black and white
Sound :  Mute
Running time :  00:01:30
Reel format :  16 mm
Genre :  Documentary
Thematics :  Basket
Archive :  MIRA

Context and analysis


Le match

Les premières images montrent la présentation des deux équipes, puis une table avec deux trophées. Ainsi il s'agit d'une compétition sportive ouvrière à l'usine Steinheil. Le public est présent en nombre, du plus petits au plus grands autour de ce terrain en extérieur. La plupart des spectateurs sont des ouvriers et des familles bien habillés pour cet événement important de la vie de l'usine de Rothau. Le reste des images montrent la rencontre. Le jeu pratiqué est très décousu et peu académique : les joueurs frappe la balle ou la lance à une main "à la cuillère" et ne dribble quasiment pas. De plus, il n'est pas du tout organisé aussi bien offensivement que défensivement, les joueurs marchent et se comportent comme des joueurs de foot en restant sur leurs positions. Cette rencontre oppose deux équipes amateurs, peu habitués à pratiquer le basket qui est pourtant déjà bien développé dans les années 50. Toutefois certaines preuves d'organisations ont visibles sur la vidéo : des maillots numérotés, un arbitre en tenue "officiel" : chemise et pantalon, il siffle même une faute et donne un lancer-franc à tirer. Le match est filmé avec différents points de vue : fixe sur le panier où l'on voit la balle traverser le filet à quelques reprises mais aussi depuis un coin du terrain (cela permet d'avoir l'ensemble du terrain et des joueurs à l'image). Cette rencontre permet de voir la vie sociale d'usine importante pour le petit village de Rothau.


L'usine Steinhell et Rothau

Rothau est un petit village alsacien situé dans la vallée de la Bruche. Au cours du XIXème et du XXème siècle, ce village va vivre grâce à son usine textile. Dans un premier temps, les mines de fer de Rothau font la renommée du village du XVIème au XVIIIème siècle. Les activités textiles font leurs apparitions au début du XIXème siècle et vont petit à petit prendre le dessus sur l'activité agricole. En 1835, ce village de la vallée de la Bruche se dote d'une grande filature et en 1847 Gustave Steinhell devient propriétaire de l'usine et ajoute une teinturerie. Un site industriel textile se développe autour de la Bruche. Malgré la crise de 1860 ou "famine du coton" liée à la guerre de sécession, l'usine perdure et grandit. En 1871, l'annexion de la région à l'Allemagne permet d'ouvrir de nouveaux marchés et donc de faire évoluer l'usine. Le fonctionnement de la filature va ralentir avec les deux guerres mondiales même si entre 1919 et 1939, l'usine va doubler en superficie. Mais la Seconde Guerre mondiale va impacter la production. Dans les années 1950 l'industrie textile va mettre du temps pour retrouver un niveau correct. Néanmoins à cette époque l'usine Steinhell emploie 1300 personnes. La suite du siècle va voir l'industrie textile décliner et l'usine disparaitre définitivement en 2005. La famille Steinhell va être très paternaliste avec ses employés : construction de logements, développement des bâtiments publics du village notamment l'école et le développement des loisirs avec une piscine et un terrain de sport. C'est sur ce dernier qu'à lieu le match de basket organisé par l'usine.


Le sport ouvrier et son histoire

Le sport des ouvriers se développe réellement à la fin du XIXe siècle et va mettre quelques années à intégrer le monde ouvrier. Le 1er janvier 1909 naît la Fédération sportive athlétique socialiste et cela va institutionnaliser le sport ouvrier français. En 1934, la Fédération sportive et gymnique du travail est fondée, elle est la descendante de la FSAS. L’année 1936 est un tournant dans l’histoire sociale avec : la semaine de 40 heures, les quinze jours de congés payés et l'augmentation des salaires. C'est l'avènement du temps libre et des loisirs. La création des comités d’entreprise en 1945 donne un nouvel élan à la pratique du sport sur le lieu de travail et permettre une diffusion massive des loisirs. En 1952, la création de l'Amicale des Clubs Corporatifs va sceller l’émergence d’une institution chargée de s'occuper des différentes associations permettant la pratique sportive des entreprises. Cette pratique sportive malgré la présence de l'ACC reste lié au paternalisme sous l'impulsion des patrons, des clubs de football (le FC Sochaux avec Peugeot par exemple ou des clubs omnisports. A la même époque, Rothau et Steinheil ne s'inscrive pas dans cette optique, le basket-ball est un loisir pour les employés (aucun club de basket existe à Rothau. Cette compétition montre tout de même que le basket est un sport fortement développé dans l'Alsace au point qu'une usine textile décide d'organiser un évènement sportif réunissant un public important. Cette rencontre se place parfaitement dans le paternalisme avec l'idée d'occuper le temps libre des ouvriers en leurs permettant de disputer un match sur le terrain de l'usine devant leurs familles et collègues.

Places and monuments


Rothau

Bibliography


P.ARNAUD (dir.), Les origines du sport ouvrier en Europe, éditions L’Harmattan, 1994

A-C. FREYBURGER, O.MUNOZ et F. PEYRON, Le devenir du site industriel de Steinheil : une opportunité pour mieux vivre à Rothau, École nationale supérieure du paysage, Versailles, 2007

G. NOIRIEL, Les ouvriers dans la société française. XIXè-XXè siècle, éditions du Seuil, 1986

A.WAHL, "Aux origines du sport", dans 100 ans de sport en Alsace, Hors-série DNA, 2010


Article written by

Clément Mommenssin, 03 January 2020