Page values for "Scène de piscine (0065FH0005)"

"Sequences" values

titreScène de piscine
sous_titre
video0065FH0005_1
dateDebut1950
dateFin1950
annee1,950
duree182
genreFilm amateur
format_original8 mm
colorationCouleur
sonMuet
langue
realisateursThomas, Frédéric
droitsMIRA
lieuTournage49.03646, 7.94449
fondsThomas
pieces_jointes
evenements_filmes_ou_en_lien
personnages_identifies
lieux_ou_monumentsWissembourg piscine de Wissembourg
etatOui-Oui
institution_dorigineMIRA
thematiqueSwimming
idSupport0065FH0005
timecode0
apercu
Scenepiscine.jpg
resumefrLe film représente des scènes de baignades en familles à la piscine extérieur de Wissembourg en l'été 1954.
resumede
resumeen
descriptionfr
descriptionde
descriptionen
contextefrCe film laisse voir un nouveau rapport à l’eau et au corps. On se montre dans un espace public en maillot de bain, tenu légère adapté à la baignade ou à la pratique de la natation. La tenue laisse voir le physique et évoque l’intime, c’est un lieu de narcissisme, source de jalousie ou à l’inverse de pudeur. Les années 1930 connaissent un certain essor des lieux de baignade, la piscine devient une installation de prestige pour les municipalités, qui cherchent à afficher de nouveaux services pour les électeurs tout en poursuivant une politique de santé publique. C’est l’avant-garde en matière d’urbanisme et de politique sportive. En quittant la rivière pour la piscine de pleine air le baigneur fait la rencontre de l’eau tempérée, voire chaude. Le premier projet de piscine à Wissembourg remonte à 1941 sous la période allemande. [[Fichier:20200121 144417.jpg|vignette|Plan d'un projet de piscine à Wissembourg en 1941 sous la période allemande]] La piscine répond à une demande à la fois sportive, ludique et hygiénique. Le sport a des vertus aussi bien sanitaire que préventives. La piscine actuelle a été construite sous l'autorité du maire Schumacher aux débuts des années 1950 par la société Zimmer qui se charge des bassins et est basé à Lingelsheim. L'ouverture au public a sans doute lieu pour la toute première fois le 26 juin 1954, les travaux ne sont cependant pas encore finalisés. Un projet de bâtiment avec cabine, douche et sanitaire est confié à l’architecte Louis Schneider de Strasbourg'"`UNIQ--ref-00000029-QINU`"'. La construction de ces nouvelles infrastructures a lieu à la fin des années 1950 et est terminé en 1963. L’ensemble des travaux pour le complexe de loisir coûte 43 millions de Francs. La présence de gravillon autour des bassins démontre que le film est tourné en 1954. En effet, l'année suivante un carrelage en béton est installé. La saison d'ouverture de la piscine à lieu de juin à septembre et enregistre un peu plus de 8000 entrés pour sa première année, dont les trois quart en juillet-août. '''L’Image du corps, se dévêtir et bronzer''' La piscine est un espace mixte, il n’y a pas de séparation des sexes pratiqué dans cet endroit, à la différence de l’école par exemple. Cela coïncide avec une modernisation des mœurs, qui a pour but de promouvoir une nouvelle façon d’être et de paraitre plus décontracté, moderne. Dans le cas de la femme, il contraste avec l’idéal de la bonne ménagère et les vertus aseptisées de la famille traditionnelle. Cela contribue à l’émancipation féminine, même si le port du maillot s’accompagne d'un jugement moral sur celles qui se dénudent trop. La femme s’occupe généralement du ménage et de la famille. C’est elle qui s’occupe d’éduquer les enfants, les habiller, leur donner à manger dans le rôle traditionnel de la femme. Ici dans le film, c’est un homme qui est avec les enfants et s’occupe d’eux dans l’eau, à l’inverse les femmes et sans doute des grands-parents et des proches sont au bord du bassin, habillés de la tête au pied, bien plus que ne le suppose la saison. La piscine est ouverte uniquement en été. Ils sont plutôt bien habillés d’ailleurs, deux individus sont en costume. Somme-nous un dimanche, jour chômé propice aux rassemblements familiaux? Ou le fait d’aller un après-midi à la piscine constitue-t-il en soi un petit évènement qui justifie à la fois l’usage de la pellicule et d’être bien vêtu? Sans doute les deux. Si le phénomène des corps d’été se développe, tous ne se dévêtissent pas. Le maillot de bain et la baignade concernent surtout les plus jeunes. Au-delà d’une certaine tranche d’âge, le modèle traditionnel reste de mise. Ainsi seul le père se retrouve en maillot de bain avec les enfants. La femme qui s’occupe en règle générale bien plus des enfants que son mari est habillée au bord de l’eau avec les grands parents. Pourquoi cela ? Se dévêtir serait-il encore contraire à la bonne morale de la famille, contraire aux bonnes mœurs ? Ou la femme qui n’est plus une jeune fille, n’a tout simplement pas envie d’exposer son corps à la vue de tous, à la fois dans l’instant présent aux autres usagers de la piscine. Mais également pour la postérité sur la pellicule de la caméra, à ceux qui vont voir le film, donc sans doute destiner à la cellule familiale. Le bronzage autrefois symbole de labeur et de travaux des champs par opposition à l’idéal blancheur de la noblesse. Le teint est alors un marqueur social. Cependant progressivement on observe un attrait pour le soleil et le bronzage. Cette pratique remonte au XIXe siècle avec l’héliothérapie, une exposition au soleil à des fins curative et médical. Avec les vacances, la mode exige de revenir de congé avec un teint et une peau bronzée. Dans l’entre-deux-guerres. Le bronzage devient le symbole de la beauté estivale. C’est un indice qui révèle les vacances et un certain niveau de vie. Les gens sont à la recherchent des vacances agréables. On peut voir ces moments de bronzage, dans de cours plan, qui viennent espacer des scènes de plongeon, 1 :16 à 1 :19 et encore 1 :22 à 1 :25, ces scènes montrent deux adolescente assissent au bord de l’eau avec un homme allongé sur une serviette. Les deux filles sont bien plus bronzées que l’homme qui est auprès d’elles et paraît bien pâle en comparaison. Aller à la piscine c’est avant tout passer du bon temps, flâner. Entre deux baignades, on sèche sur les bords de la piscine, on lit. Il y a une dénudation des corps, les individus adoptent une tenue ajustée à leur silhouette. Lors de la saison estivale on se montre aux regards des autres, à leurs possible jugement, l’individu est confronté à sa pudeur, ses hontes et peut être à sa jalousie. Mais c’est aussi l’occasion de se mettre en scène et de soigner les apparences. [[Fichier:20200121 144356.jpg|vignette|gauche|Plan d'ensemble de la piscine de Wissembourg'"`UNIQ--ref-0000002A-QINU`"']] '''Première approche de l’élément liquide''' La baignade, c’est avant tout l'occasion de se rafraîchir à la chaude saison et une pratique ludique. Dans ce but la piscine est une installation de choix, elle cumule plusieurs fonctions. Elle permet de pratiquer la natation, mais les structures sont également pensées pour l’hygiène, en intégrant des douches et salles de bains. Le film est construit de manière chronologique. Il commence par les salutations et les rires des enfants qui saluent la caméra. Avant de rentrer dans l’eau les baigneurs doivent passer par un pédiluve, destiné à nettoyer les pieds des usagers. D’autant plus dans une piscine extérieure, les pieds mouillés attirent la terre et la saleté, qui ne doivent pas se retrouver dans les bassins. Dans ces pédiluves, on retrouve également une douche, qui permet de se rincer et d’enlever la transpiration. Les piscines extérieures conservent une eau fraîche, la rentrée dans l’eau se fait progressivement, chacun à son rythme. On se chahute, on s’éclabousse avant de se mouiller complètement. A 0 :13 à 0 :20 la petite fille en maillot vert semble connaitre la nage de la brasse, elle évolue dans le petit bassin, les enfants on l’eau qui arrive à leur taille. La « brasse » ou technique de la grenouille connait autant de variante que de nageur, notamment parmi les autodidactes. L’amphibien est retenu comme modèle pour répéter les mouvements. C’est la nage qui constitue les bases de la natation, l’une des premières qui est enseigné et connu. Cette technique a pour but de garder la tête hors de l’eau, c’est avant tout une nage éducative. Ce modèle s’oppose aux nages de course et de vitesse, qui concernent celle et ceux qui savent déjà nager. Une autre fille en maillot de bain jaune semble moins à l'aise dans l’eau, elle n’est cependant pas effrayée. Un homme tente de lui apprendre les premiers mouvements de brasse et la tient par le maillot de bain. Il y a dans la pratique de la nage des préoccupations utilitaires. Il s’agit de vaincre les éventuelles peurs liées au milieu et de reproduire les bons gestes et de les combiner entre eux, entre autres pour éviter de possible accident. L’apprentissage de la nage nécessite avant tout une élasticité motrice et une combinaison mentale pour coordonner ses mouvements. Dans un premier temps, comme pour toute chose il faut penser et réfléchir le geste avant de faire naître l’automatisme. Cette scène laisse la place à des scène de plongeons d’homme sur des tremplins de 1 et 3 mètres, ils savent nager et souhaitent sans doute transmettre cela à leurs enfants. A 2 :00 les gens sortent de l’eau, comme pour montrer le départ et l’heure de rentrer à la maison. Ensuite il y a une coupure qui est peut-être un effet de transition du montage ou l'utilisation d’une nouvelle pellicule. Après une journée bien remplie à la piscine et sans doute très fatigante pour les enfants il y a une scène de coucher au lit des enfants qui est mise en scène. Le film comprend une autre scène de piscine à partir de 2 :18, filmée un autre jour, l’image paraît bleutée, la pellicule ayant sans doute viré au fil du temps. Une séquence panoramique d’environ 10 secondes est d’ailleurs filmée à cette occasion et permet de voir la vie et l’agitation autour de la piscine. Il y a bien plus de monde cette fois: on peut voir la présence de nouveaux accessoires, quelques parasols, de nombreux enfants ont des bonnets de bain sur la tête. D'autres enfants ont des bouées autour de la taille ce qui leur permet de se mouvoir avec plus d’aisance sur l’eau. [[Fichier:20200121 144455.jpg|vignette|règlement intérieur piscine de Wissembourg]]
contextede
contexteen