...


Maxau

Abstract


Exploitation du pont flottant près de Karlsruhe Maxau. A l’arrière-plan, la construction du nouveau pont sur le Rhin.

Description


Radfahrer, Motorradfahrer und Autos passieren Pontonbrücke über den Rhein bei Maxau; Schranke nach unten; Eisenbahn fährt über Brücke / Brücke öffnet sich zur Durchfahrt eines Schiffes, Durchfahrt von Schiffen, u.a. Raddampfer , Frachtschiffe (v.E.); / TC 00:14:06: neue Rheinbrücke in Stahlfachwerkbauweise; Frachtschiffe fahren unter Brücke hindurch, u.a. Raddampfer (v.E.); Pontonbrücke schließt sich wieder; Cabriolet mit jungen Leuten beim Warten auf Überfahrt; Fahrzeuge und Eisenbahn bei Fahrt über Schwimmbrücke (v.E.). //


Metadata

Reference / film number :  LFS03225
Date :  1937
Coloration :  Black and white
Sound :  Mute
Running time :  00:10:05
Reel format :  8 mm
Genre :  Amateur movie
Thematics :  The Rhine, cross-border symbol, Transit, Cross-border tourism
Archive :  Haus des Dokumentarfilms

Context and analysis


Pont flottant sur le Rhin près de Karlsruhe Maxau Le pont flottant près de Karlsruhe Maxau ressort d’une longue tradition. Il n’était qu'un point de passage parmi d’autres sur le Rhin, dont certains fonctionnaient déjà depuis longtemps. Il y avait ainsi à partir du milieu du XIXe siècle sept ponts flottants qui enjambaient le Rhin supérieur : Kehl-Strasbourg (1815-1897), Maxau (1840-1938), Germersheim (1877-1945), Speyer (1866-1938, Mannheim-Ludwigshafen (1705 - 1867), Worms (1855-1900) et Mayence-Kastel 1861-1885). Afin de pouvoir augmenter le trafic entre le pays de Bade et l’Alsace, qui était passée à nouveau sous administration allemande, neuf nouveaux ponts flottants ont été construits entre Weil am Rhein et Maxau à partir de 1872 (Weil-Huningue, Neuenburg-Chalampé, Breisach-Neuf Brisach, Sasbach-Marckolsheim, Kappel-Rhinau, Ottenheim-Gerstheim, Freistett-Gambsheim, Grefferin-Drusenheim, Pittersdorf-Selz). En règle générale, ils ont été utilisés jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, et parfois même au-delà.

Le pont flottant Maxau

Le premier pont près de Maxau a été inauguré le 25 août 1840. La construction de la ligne de chemin de fer allant de Karlsruhe jusque dans le Palatinat en 1862 a nécessité la construction d’un nouveau pont qui permettait aussi aux trains de traverser le Rhin. En 1865, un pont flottant ou ponton a été ainsi construit, pouvant être utilisé aussi bien par le chemin de fer que par le transport privé. Lorsqu’un bateau naviguant sur le Rhin voulait traverser le pont, des éléments étaient ouverts en son milieu pour permettre le passage. Ils étaient ensuite repliés et la circulation sur le pont était rouverte. Cette réalisation pionnière a été récompensée à l’Exposition universelle de Paris en 1867 par la médaille d'or. Jusqu'en 1877, date à laquelle un nouveau pont près de Germersheim servant au transport de marchandises a été mis en service, des quantités considérables de charbon ont été transportées de la Sarre vers le sud-ouest via le pont ponton Maxau.

Caractéristiques techniques du pont ponton Maxau

Le pont avait une longueur totale de 363 mètres, dont 234 mètres sur le fleuve et 129 mètres pour les voies menant au pont. Il se composait de 34 pontons, qui étaient assemblés en douze éléments. Six d’entre eux se trouvant au milieu du fleuve pouvaient être ouverts pour la navigation. La voie ferroviaire séparait les deux routes destinées au reste du trafic. En plus des coûts de construction inférieurs à ceux d’un pont fixe, l’avantage d'un tel ouvrage était qu'il pouvait s’adapter très aisément au changement du niveau d’eau. La capacité de charge relativement faible du pont flottant (environ 100 tonnes) nécessitait l'utilisation de locomotives particulièrement légères. Les cinq wagons d’un train, maximum, traversaient le Rhin avec cette locomotive spéciale puis étaient pris en charge à l’autre extrémité par une locomotive plus puissante. En cas de gel du fleuve en hiver, le pont était fermé.

Reconstruction du pont Maxau

L’insuffisance opérationnelle du pont flottant pour le trafic moderne – obstruction de la navigation, faible capacité de charge et gestion technique complexe – ont conduit à la construction du premier pont fixe près de Karlsruhe Maxau dans les années 1930. Le film amateur a été réalisé au moment même du passage de relai entre les deux ponts. Tandis que l’ancien pont flottant est toujours en service, la construction du nouveau pont est visible à l’arrière-plan. Le pont routier a été inauguré le 17 janvier 1938, le pont ferroviaire le 3 avril. Le pont était soutenu par un pilier central qui divisait la structure en deux sections de, respectivement 175 m et 117 m de longueur. Il présentait deux superstructures en métal : une superstructure qui abritait la ligne de chemin de fer à double voie et une superstructure pour la route. Le nouveau pont sur le Rhin a été endommagé par les bombardements à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le 21 mars 1945, un obus d’artillerie américain frappa un détonateur, faisant sauter le pont, dont les Allemands préparaient la destruction à l’explosif. Durant la période d’occupation alliée, l'armée française a construit un pont flottant provisoire pour la circulation routière. En 1946, il a été remplacé par un pont ferroviaire en bois. Un pont définitif a été inauguré en mai 1947 au sud de l'ancien emplacement. En 1966, un nouveau pont autoroutier reliant Karlsruhe à Wörth a été construit. Selon un sondage de 2005, près de 80 000 voitures traversent ce pont chaque semaine.

Places and monuments


Karlsruhe Maxau

Bibliography


KUNZ Wolfgang, Pfälzische Eisenbahnbrücken über den Rhein. In: Jahrbuch für Eisenbahngeschichte, Nr. 48, DGEG, Hövelhof 2017, S. 13-24. "Rheinbrücke Maxau", https://de.wikipedia.org/wiki/Rheinbr%C3%BCcke_Maxau SCHAPER G., Die beiden neuen Eisenbahnbrücken bei Maxau und Speyer. In: Die Reichsbahn, 11/1938, S. 314-319.